Le Sentier | Livre d’Or
Pèlerinage de Champsecret au Mont-Saint-Michel, une invitation au mystère...
pelerinage, randonnee, marche, mont-saint-michel, initiatique, mont saint michel, bertrand leroy, porte mystérieuse du mont saint michel, sentier, le sentier, le sentier de daath, secret knight, champsecret, archange, saint-michel, chemins de saint michel, miquelot, vacances, normandie, initiation, alchimie, vers soi, pèlerin, pèlerinage, pelerin, chamanisme, colibris, oasis, énergie, graal, quete, quête, chemin, chevaliers, christ, templiers, légendes, chemin de saint jacques, neostalker, orne, bivouac, aventure, spirituel, groupe, mystique, trek, trekking, ici et maintenant, pelerinage saint jacques, pelerinage saint michel
18115
page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-18115,theme-nouveau,cookies-not-set,nouveau-core-1.0.3,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,boxed,,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Livre d’Or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Beaufils de Pinterville a écrit le 29 mai 2017:
Ode au Sentier du Paradis
Avant que les images s’effacent
Que les souv’nirs soient trop fugaces
Il fallait bien que je le fasse
Ce dépliage de notre trace.

Partis vingt-deux de Champsecret
Soit le cœur lourd ou bien léger
Chacun portant bien abrités
Ses propres peurs et ses secrets

Les uns novices les autres non
En découverte ou par passion
Certains par quête ou sans raison
Vers ce chemin plein d’émotions

Non initié à ses atours
Sans attente et sans préjugés
Je ne voyais dans ce parcours
Qu’une belle balade vers les prés

Nos compagnons bien étalés
Nous précédaient ou nous suivaient
Toujours présents mais pas zélés
Soit disponibles ou soit discrets

Reconnaissons à ce chemin
Dont tous finissons les gardiens
Que c’est quand même un gros malin
Qui sait si bien quand il nous tient

Et c’est ainsi qu’au fil des jours
Tout en découvrant son parcours
Que je me pris à ses filets
Et m’intégrait à son ballet

Que dire qui ne soit trivial
Que le chemin n’est pas un bal
Que les ampoules et c’est normal
Sont bien présentes et vous font mal

Que les pieds peuvent ’être des souffrances
Et la tête parfois en partance
Mais que l’esprit qui nous relie
Nous pousse et aussi nous rempli


Le partage et la compassion
La marche et aussi les veillées
Tous ces instants comme avalés
Ont nourris notre peloton

Partis individualités
L’alchimie faisant son action
Sur nous appliquant son onction
Nous arrivâmes comme unité

Toujours les mêmes mais transformés
Du pied le Mont avons foulés
Porteur de notre humanité
Avec fierté humilité

Riches et forts de tous ces moments
Après une dernière communion
Chacun s’en fut renouer le lien
De sa vie avec émotion

EBE